La grotte du dragon

par evelyn Brisou-Pellen

C’est à l’orée du bois de Pascolle que les parents de Mathieu et Nicolas avaient bâti leur maison.

Oh ! Ce n’était pas vraiment une maison, c’était plutôt un assemblage de bois, de terre et de quelques pierres, le tout couvert d’un toit de chaume.

Mais on n’y était pas si mal.

Quand il pleuvait et que l’eau passait par les trous du toit, on la recueillait dans un bac en peau de chèvre et on s’en servait pour cuire la soupe.

Quand il ventait, au lieu de dormir sur son matelas, on dormait dessous. Bien sûr, le sol était un peu froid, alors on se réveillait plus tôt, et on pouvait ainsi profiter du lever du soleil.

Vous voyez, il n’y avait pas lieu de se plaindre.

Pourtant, certains jours, lorsqu’il n’y avait pour le repas qu’une poignée de châtaignes ou quelques pignons de pin, Mathieu et Nicolas grognaient un peu. Leurs parents travaillaient toute la journée, mais la terre était si mauvaise qu’ils n’arrivaient pas à récolter assez pour manger.

 

Le jour où commença cette histoire était un jour de soleil. Il est beaucoup moins dur d’être pauvre quand il y a du soleil. On vit dehors, on trouve bien agréables les vêtements percés car ils laissent passer l’air, on sent la caresse de l’herbe sous les pieds nus, et on a tellement moins faim par temps chaud !

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

©2020 par Kilitoo. Créé avec Wix.com