la petite messagère de la mort

par Cassandra O'DONNELL

L’ombre disparut brusquement. Laura avança doucement sur le chemin en soupirant. Décidément sa proie était têtue comme une mule. Les trolls n’étaient pourtant pas si difficiles à convaincre d’habitude. Ils étaient brutaux, stupides et indisciplinés, mais ils finissaient toujours par accepter d’entrer au royaume des morts. Seulement voilà, celui-ci n’avait pas envie de mourir et semblait bien décidé à la faire tourner en bourrique. Et Laura avait beau tenter de se consoler en se disant que ça faisait partie des impondérables du métier, qu’il était très difficile de convaincre quelqu’un que son existence devait s’achever et qu’elle était là pour l’aider et le guider, ça n’avait rien d’une tâche facile.

            — Dis, tu es vraiment sûr de vouloir t’engager sur ce chemin Troll ? se mit à crier Laura en grimaçant.

            Le Troll tourna un instant la tête vers elle. Il ne craignait pas la messagère de la Déesse de la mort. Ni aucune autre de son espèce. Il parvenait toujours à échapper à leurs griffes et cette petite gamine ne lui faisait pas du tout peur. D’ailleurs, elle ne ressemblait pas du tout à une chasseuse d’âmes avec ses jolis cheveux bouclés, ses joues roses et son petit manteau rose.

            —  Tu vas voir ce que tu vas voir ma mignonne, grogna-t-il en courant vers le passage obscur et la liberté.

            Son abri était à deux pas, de l’autre côté, là où les envoyées de la sombre Déesse ne pourraient pas le trouver. Poussant un grognement sourd, il se mit à courir de plus belle puis s’engouffra d’un bond dans une gigantesque veine creusée sous la terre.

            — Non ? T’es sérieux là ? soupira Laura en le voyant disparaître dans le sol. 

            Stupide troll, stupide, stupide troll, songea-t-elle, les yeux rivés sur le trou creusé dans la terre. Non mais qu’est-ce qu’il s’imagine ? Qu’il peut m’échapper en se cachant dans un terrier comme un vulgaire lapin ?

            — Je sens les battements de ton cœur dans ma main, troll, je sens le lien qui te relie au monde des vivants, je sens même l’odeur de ton sang, tu ne pourras pas m’échapper, cria Laura en se lançant à sa poursuite.

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

©2020 par Kilitoo. Créé avec Wix.com