Chapitre 2 - Un chien

 

Ses parents lui ont appris que si elle demandait quelque chose poliment, gentiment, si ce n’était pas la lune, que ce n’était pas trop cher, il n’y avait aucune raison pour qu’ils refusent.

Un chien, ce n’est pas difficile à trouver et ce n’est pas cher, il y en a beaucoup à la S.P.A. abandonnés par d’affreux maîtres.

Quelques jours avant son anniversaire, elle questionne sa mère d’une voix câline :

- Tu sais ce qui me ferait plaisir pour mon anniversaire ?

- Oh, oui ! Le pull violine et rose que tu m’as montré hier lorsque nous faisions les courses.

- Pas du tout. Un pull, ce n’est pas un vrai cadeau d’anniversaire !

- Alors, donne-moi vite une autre idée !

- Je voudrais un petit chien.

- Ah, non, pas un chien ! s’exclame maman. Il faudra le sortir deux fois par jour, lui préparer sa pâtée et c’est encore moi qui serais de corvée. Non, non et non, pas de chien à la maison.

- Je te promets de le sortir et de lui faire sa gamelle. Ce sera mon chien à moi et je m’en occuperai toute seule.

Soudain, Magali se rend compte qu’elle a oublié la formule magique des grandes personnes, celle qui doit permettre de tout obtenir et elle ajoute d’une voix suppliante :

- S’IL TE PLAIT, maman.

- Non, non, ce sont des promesses que tu ne tiendras pas, tu es trop jeune pour t’occuper d’un animal. On verra plus tard.

C’est toujours ce que sa mère lui répond quand un sujet la dérange. Plus tard… plus tard. Mais Magali ne veut pas attendre. Elle veut un animal maintenant. C’est maintenant qu’elle en a besoin.

Plus tard justement, elle se mariera, elle aura des enfants, un ou deux chiens, des chats, des lapins, des oiseaux, des tortues et même un perroquet. Pour l’instant, elle veut seulement un chien. Et puisque maman ne veut pas, elle demandera ce soir à papa.

 

Dès que son père franchit le seuil de la maison, elle lui saute au cou, le pousse à s’asseoir sur le canapé et chantonne d’un air mystérieux :

- C’est bientôt mon anniversaire !

- Je parie que tu as une idée de cadeau ?

- Je voudrais un chien.

- Un chien en peluche ?

- Pas du tout. Un vrai chien.

- C'est-à-dire que… un chien…  commence le papa très ennuyé.

- Je m’en occuperai toute seule, coupe Magali.

- Et qu’en pense maman ?

Il connaît la réponse, mais il cherche à gagner du temps afin de trouver une solution qui ne fasse pas trop de peine à sa fille et qui n’embête pas sa femme.

- Elle ne veut pas, mais tu pourrais la faire changer d’avis si tu lui dis que tu es d’accord ?

- Je ne crois pas. Elle a sans doute raison. Enfin, peut-être… Un chien, il faut s’en occuper, le sortir, lui préparer sa…

- Je sais ! s’énerve Magali, mais je m’ennuie toute seule.

- Ta chambre est pleine de jouets et tu t’ennuies !

- Les jouets ne sont pas vivants ! Et puis… et puis, personne ne me comprend ! lance Magali qui court s’enfermer dans sa chambre pour pleurer toute seule, toujours toute seule.

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

©2020 par Kilitoo. Créé avec Wix.com